Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Dessin N°75 de la séance du 11 juillet au Festival de l’Arpenteur

Serial Portrait dévoilé ! Corinne Penin, plasticienne, dessinatrice à l’aveugle de ce croquis

Dessin N°75 de la séance du 11 juillet au Festival de l’Arpenteur 

 

9 Responses to Dessin N°75 de la séance du 11 juillet au Festival de l’Arpenteur

  1. sigrid says:

    Le journal inexistant.

    Chacun des dessins que je regarde fait émerger un souvenir ou me rappelle un événement en rapport avec mon parcours d’artiste

    L’être qui ne rit pas, au sourire fendu jusqu’aux oreilles, enveloppée dans un cache. A l’avenant, un oeil feint, ou éteint.
    La fleur vénéneuse des souvenirs penchée au-dessus de sa tête comme une fée maléfique… néanmoins quelque peu tenue à distance par celle ligne double.

    La séparation, cette lobotomie, a permis la survie.

    Tout est dans le second oeil, exorbité, en tension entre peur et courage, ne pouvant que regarder, dans un état comme hors de lui-même.

    Un personnage de l’enfance, l’un de ceux qui se cachaient dans nos placards entre-baillés pour nous empêcher de dormir.

    Entre fleur-tigre et
    alligator sous le lit,
    L’enfance assimile.

  2. Serial Portrait Dévoilé !

  3. Narbah says:

    L’infâme défigureur de femme, l’infâme à barbe, le déchiffreur de fille en fureur, le ratureur tueur de rares et riches rides, accapareur cadreur dévoreur d’horreur, avant coureur secoureur de sonneur de : waouh !
    A propos comment dit-on ? Grabouilleur ou gribouillons ?
    Mais le chapeau, chapeau ! Il est placé bien en haut !
    Barbe ou maillot, on ne sait pas coiffeur.

  4. camille says:

    que d’idées qui ne peuvent voir le jour car la bouche est comme muselée
    ‘en prendre conscience pour enlever ce bandeau
    et une personne magnifique en émerge!

  5. Isabelle says:

    Un regard de personnage de western , une chevelure barbesque dans laquelle semblent émerger des petites fleurs , le tout couronné d’un magnifique chapeau. Y aurait-il un peu de douceur dans un monde de brutes?

  6. Celine St Martin says:

    C’est le personnage que Tim Burton a imaginé pour son prochain long métrage !

  7. PAGE Francine says:

    Conchita Wurst ?

  8. Camacho says:

    L’homme des bois au chapeau…

  9. anik says:

    et bien c’est la première fois que je vois un dessin « passé à tabac »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>