Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Le regard de François Habran

Je me souviens. C’était un jour de chaleur. J’étais pris au piège de cette

expérience et il m’a fallu figer Sig dans ses œuvres. Les grandes baies

éclairaient la scène où trônait Sig dans une étrange petite installation

bizarroïde. on s’approchait l’un après l’autre de l’œil et on caressait la

feuille en regardant la re-tiste. Après on repartait discuter avec tel ou

tel. L’ensemble de l’opération ne durait que quelques minutes et ça ne

faisait pas mal du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>