Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Serial Portraits avec François Habran.

 

7 Responses to Serial Portraits avec François Habran.

  1. Martine MARSAT says:

    Portrait 12 – L’ondulation des cheveux relève les mouvements d’une physionomie calme et sereine. Des grands yeux voilant une pensée douce et silencieuse et un grand nez humant le parfum d’un bouton-fleur déposé sur ce costume étriqué. Rien de triste, mais ce portrait frappe les yeux, l’esprit, le cœur, il livre une âme.

  2. Abdelkader Habrih says:

    Portrait 12
    Calme, bienveillante, la feuille se laisse saisir, sentir, parcourir, remplir.
    Pleine, entière, l’image donne ce qu’elle reçoit, apporte l’ensemble, la totalité, la plénitude.
    Haute, large, elle prend sa place, s’étend en s’exprimant, en bougeant, en vivant.
    Ouverte, attentive, généreuse, elle projette son regard, sa vision, son esprit… que l’on suit.

  3. Narbah says:

    Portrait 12
    Ludvig Van !
    Ce jour là il était travesti, dans l’un de ces costumes grand siècle qu’il affectionne. Le chapeau noir à voilette avait dû s’envoler. Mais la tignasse de lionne redoutable s’était échappée et l’exorbitation des globes oculaires, le nez aquilin de sanglier sauvage fouissant dans la chemise open à la Bernard-Henri Levy… tout dénotait l’artiste férocement au travail. Traque aux talents, cueillette de baies empoisonnées, sidération par hypnose fascinatrice, tout est bon à Ludvig Van lorsqu’il se réincarne. Chacun le sait.
    Le dessinateur, sa proie, formant dans un vacarme cuivré l’accord unique et démesuré de la dixième. Un accord écart nettement sensible dans le rayonnement issu des entrelacs de traits irisés de Ludvig Van !
    Sigrid EST Ludvig Van, c’est une illumination et la proie en face ne devait pas en mener large !
    Mais le dessin aveugle ne sait que voir la révélation comme un papier d’argent dans l’hyposulfite : c’est lui, réincarnation dévoilée par le bain du révélateur. Ouf !
    Je l’ai échappé belle.

  4. Camille says:

    Portrait 12 - Un peu intimidé, un peu tassé, mais la tête est bien présente avec du nez ! Et un oeil qui a le souci du détail pour témoigner de la beauté de cet échange.

  5. Portrait 12 - Résurgence de l’image mythique du hippie chevelu fumant un cône ? Grands yeux, grand nez, grand sourire un peu défaits.

  6. Anik says:

    Portrait 12 - Derrière une façade grossière, je suis un timide être au grand nez très pointu, souriant, avenant et présent.

  7. Escale Michel says:

    Portrait 12 – En regardant ce portrait, je ne sais pourquoi, la figure, la moustache et surtout les mouches de Salvador Dali me viennent à l’esprit. Il m’avait accueilli avec sa compagne Gala à Port LLigat en Catalogne proche de Cadaques en 1973 durant une quinzaine de jours, nous y avons peint et dessiné ensemble une série : « Mouches sur la moustache ». Pour cela, il déposait une goutte de confiture de figue sur chaque bout de moustache et je devais peindre ou dessiner la scène, dés que sur chaque pointe de moustache il y avait une mouche qui se posait. Jamais de vilaine grosse mouche à merde, bien sur, totalement interdit, rien que des jolies mouches à melon ou à sardines, des mouches rebord de mer. Un soir durant la visite d’Alice Cooper et de quelques jolies « poupées » américaines j’ai profité de la partouze fortement alcoolisée, et du bordel général pour partir avec Gala direction Cadaques et sa plage ou j’ai vendu les 5 dessins et 3 toiles que Dali avait signé le soir même. « Mouches sur la moustache » environ 1500 pesetas le lot, une fortune pour un gamin de 13 ans. Il me reste aujourd’hui 1 seul dessin « des Mouches sur ta moustache ». Il est exposé chez moi juste à coté du dessin « Main magique droite de Michel et grosse croix noire sur l’index » que m’avait fait personnellement Antoni Tapiés pour ma fête à l’occasion de sa rétrospective à la galerie nationale du Jeu de Paume à Paris le 29 septembre 1994.

    (Je pense que Ce Portrait n° 12 serait parfait entre les 2 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>