Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Portrait à dévoiler n°24

Serial Portrait avec Christophe Chenu - Consultant en entreprises de tourisme

Cliquez sur les images photos et textes puis sur la mise à l’échelle 1:1 pour une lecture facile.

Vous pouvez aussi lire les commentaires en tout en bas.

 

7 Responses to Portrait à dévoiler n°24

  1. ANIK says:

    Portrait 24 – Ciel ! Qu’ajouter au commentaire de Michel ? je ne peux que grignoter des fèves de cacao et me dire que c’est beau ! Amertume savoureuse, laissant toute place à l’interprétation d’un goût fort, sobre comme ces traits ne dévoilant qu’un point d’interrogation.

  2. Gaelyc says:

    Portrait 24 – Les cheveux sont des pensées qui s’écrivent et coulent, en lignes droites ou sinueuses, dans le regard absent. Par l’entonnoir du col, le sourire s’apprête à inonder tout le corps – et le dessin.

  3. Christophe CHENU says:

    Voilà mon portrait… mais est-ce toi qui me croques ou moi qui t’esquisse ? Etrange sensation lorsque le modèle et l’artiste se confondent, lorsque je suis certain de voir mon propre reflet dans les traits de ton visage.
    Ta main a-t-elle guidée la mienne ? Non, bien sûr, mais ta force d’aller au cœur de mon âme a semé le trouble en moi. Qui suis-je vraiment ? Cette expérience unique montre que je suis encore loin de trouver la réponse…
    Christophe

  4. Martine MARSAT says:

    Portrait 24 - Le trait est assuré, mais le portrait reste inachevé…
    Une longue mèche insouciante vient barrée la vue, abaissant un regard désespéré. Tandis que l’autre mèche, écourtée, découvre un œil pétillant, élevant le regard vers un nouvel horizon plein d’espoir. N’est-ce pas ce que veut nous dire cette bouche presque souriante ?

  5. Nicolas says:

    Portrait 24
    tristesse et profil bas, une inquiétude vous envahi et le regard se baisse pour trouver un appui…
    une meche cache ses yeux pour mettre en évidence un sourire gourmand!…

  6. camille says:

    Portrait 24
    je communique dans la joie et j’ai des idées plein la tête!
    !

  7. Michel NAJAR says:

    Portrait 24 –
    Il y eut une nuit et la ténèbre fut
    L’encre manqua pourtant et le silence jaillit manquant sa cible
    Sourire étrange des altesses invisibles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>