Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Relevés de Têtes – Portrait du visiteur en créateur – 1

4 Responses to Relevés de Têtes – Portrait du visiteur en créateur – 1

  1. Isabelle says:

    Tant de stupeur et de gêne à la fois
    un malaise
    les yeux fuient
    l’émotion est à son comble
    et puis
    reprise
    sérieux
    et enfin
    regard droit dans les yeux

    Étonnant pour le spectateur !

  2. camille says:

    regarde a droite regarde a gauche recommence mais oui de premier abord c’est très drôle mais en fait
    quel en est le sens caché?qui se dévoile derrière ce portrait?
    serait ce moi?
    ah!non!

  3. Gaelyc says:

    Au premier regard, c’était une bonne blague – c’était hilarant, improbable, un coup de fou rire sur la tête regardeuse ;
    Au deuxième, c’était un peu étrange – une mélodie dont on essaye de se souvenir, une maxime qui a peut être un sens, un conseil qui laisse incrédule – y a-t-il quelqu’un, de ce côté ou de l’autre de la caméra, qui y comprenne quelque chose ?
    Au troisième regard… Mais juste un instant… Pourquoi ce désaccord profond ?

  4. michel najar says:

    L’appréciation de la situation relève toujours d’une approche individualisée qui prend en compte l’ensemble des particularités du patient ainsi que son comportement habituel en matière de création et/ou de destruction, son respect des engagements et ses efforts observés en vue de la guérison.
    A l’issue de l’examen des différents critères d’appréciation la réponse peut être :
    -une décision de rejet
    -une décision de modération
    -un éclat de rire
    -l’usage de l’insulte, de l’injure, et -plus rarement- de la grimace physique (avec lancer de doigts ou de bras)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>