Portrait du visiteur en créateur - blogœuvre

Serial Portraits Sigrid Coggins

Serial Portraits avec Francesco Mariotti

Serial Portraits avec Francesco Mariotti à Vidéoformes, Clermont-Ferrand, 2003

Cliquez sur les images puis sur le mise à l’échelle 1:1

 

6 Responses to Serial Portraits avec Francesco Mariotti

  1. Buffet Fr. says:

    Portrait 7 –
    je suis un roi à la couronne à l’envers…
    j’attends juste mon profil et un œil,
    et faites-moi s’il vous plait
    un nœud pap en vermeil
    je suis vraiment vraiment
    extraordinaire…
    en attente de ma complémentaire.
    Voyons-donc, où ai je laissé la reine?

  2. Isabelle Dumoulin says:

    Portrait 7 - Happera happera pas ?

  3. Narbah says:

    Portrait 7 – Je suis stupéfait : c’est exactement ainsi que Sigrid m’est apparue lors de notre première rencontre… La réplique d’une berlue.
    Nous étions conviés pour un accrochage. Je crois me souvenir que Sigrid conduisait un cabriolet Delage.
    J’étais venu à vélo.
    Qui qu’elle —ou qu’il— soit, le visionnaire dessinateur émule de Jacques Rouxel —mais ne serait-ce pas lui au fait ?- a si bien rendu ma vision que je suis en train de me demander si au fond ce n’est tout bêtement pas moi qui l’ai réalisée !
    Hum ! La manivelle tordue, la posture quasi victorienne de l’artiste, tout cela, me jardine la taupinière.
    Dans le petit monde très fermé du sérial portrait, rappelons-nous que rien n’est impossible, que rien n’est indicible, et qu’une gride ou mille grides, c’est toujours Sigrid.
    A bon spectateur, salut !

  4. camille says:

    Portrait 7 – Voila Sigrid et le dessinateur réunis en un dessin géométrique avec l’étiquette en attente de réponse, ce mystère m’intrigue ; qui est-ce?

  5. Danièle says:

    Portrait 7 – Cet artiste a du recevoir la version écran avec deux boutons qui ne permettait de tracer que des lignes sans discontinuer! ou alors c’est la version simplissime de Sigrid, épurée…je cherche et j’attends avec impatience le dévoilement de l’artiste!
    On le retourne et on le secoue pour le suivant…

  6. Anik says:

    Portrait 7 – Oui…moi aussi quand j étais petite je jouais au pendu dans la gueule du dragon le doigt pointe sur le fil de cette vie. Maintenant j’arrive parfois à chevaucher mon dragon et là-haut sur son dos c’est beau c’est exalté c’est vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>